• Mes filles mangent des légumes, mais il faut les cacher un peu si je veux varier les légumes mis sur la table. 

    Alors ce soir, le défi est de taille... Je vais faire un cake à la carotte sans lactose et sans gluten.

    J’ai choisi la carotte, car honnêtement, j’en ai plein dans mon frigo. Je ne vais pas mettre de produit laitier et un minimum de gras (maman essaye de retrouver une ligne). Et le tout sans gluten, petite contrainte pour le bien de la famille.

    Alors voici la recette qui va remplir ma cuisine d’une bonne odeur.

    550 g de carottes râpées

    300 g de jambon blanc râpé ou en cubes

    4 œufs

    1 cuillère à soupe de bouillon

    5 g de bicarbonate

    1 dl d’huile de colza

    150 g de farine sans gluten Schär

    Mélanger tous les ingrédients et enfourner 30 minutes environ à 180 °C chaleur tournante.

    Servir tiède ou chaud avec une bonne salade.

    Mission du jour... En cuisine

    Mission du jour... En cuisine

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Un saladier rempli de pissenlits du jardin par mes filles et moi, un peu d’eau, du sucre.... et de la patience. Cela donne de la confiture de pissenlits!!!

    J’ai trouvé plusieurs recettes de «Miel de pissenlit», mais comme je ne suis pas une abeille et que nous n’avons pas de ruche, je trouve le terme erroné!

    En voici une, par exemple...

    Miel de pissenlit

    Les filles avaient adoré l’an passé quand j’avais fait cette recette pour la première fois. Tout naturellement, en voyant notre jardin tout jaune, elles ont un peu insisté...

    Après beaucoup de cuisson pour avoir la consistance désirée, j’ai mis en pot. 3 pots pour mes gourmands...

    Quelques pissenlits

    Quelques pissenlits

    Quelques pissenlits

    La confiture a un grand succès avec ou sans pain... Vivement les prochains petits déjeuners et les goûters.

     


    votre commentaire
  • Comme exprimé dans le titre, c’est le printemps et le soleil est revenu... Va-t-il rester, et amener de la chaleur, c’est à espérer.

    Deux de mes tortues sont sorties d’hibernation, nous avons dû dire au revoir à deux autres. C’est la sélection naturelle, mais avec les années, je m’endurcis et j’arrive à relativiser. J’avais aussi prévenu les filles que cela pouvait arriver... Elles l’ont assez bien pris, je dois dire. Ce ne sont pas les premières tortues que j’ai en ma possession. La première tortue que j’avais eue, je l’avais payée une fortune avec mon premier salaire et je la bichonnais... Puis, après bien des années de cohabitation, elle n’est pas sortie de l’hibernation. Ce printemps-là, je n’étais pas préparée à dire au revoir à ma tortue et ce fut dur. 

    Après des mois de sommeil, elles ont refait surface. Nous leur avons donné un bain bien mérité et donné à manger. Elles ont un peu boudé la nourriture, mais elles sont encore en phase de réveil. Ensuite, elles ont pris le soleil et elles sont finalement retournées dans leur enclos. C’était leur première hibernation....

    Je vous présente nos deux tortues, qui auront deux ans cette année.

    C'est le printemps Minus, né le 14 août 2014

     

    C'est le printemps Sushi, né le 31 juillet 2014

     

     


    votre commentaire
  • Il flotte une bonne odeur dans ma cuisine... Je pensais avoir un moment de répit avant de reprendre la confection de tourte d’anniversaire. Mais, à la suite d’une discussion avec mes filles, je me retrouve à plancher sur mon propre gâteau d’anniversaire. J’avais pourtant dit que j’acceptais que quelqu’un m’offre un gâteau, mais que je ne voulais pas le faire. 

    J’avais lancé à mes filles:

    — «Papa le fera si vous voulez que j’en aie un pour moi.»

    Oui, mais le papa en question ne fait pas de pâtisserie et en plus bosse les jours autour du jour «j». J’avais fait une croix dessus, mais la discussion est revenue sur le tapis. Après 5 ou 6 fois:

    «Vous êtes sûre de vouloir que je fasse un gâteau?» 

    Avec pour réponse unanime: «OUI»

    Je me lance... Et je leur dis: «Vous me faites confiance?»

    Kali me regarde et lance: «sans légume?»

    Ok, d’accord sans légume...

    Réponse catégorique: «oui»

    Je voulais un gâteau léger avec ce que j’ai dans le frigo ou dans mes armoires, car je ne voulais pas ressortir pour faire des achats. Donc, pas de pâte à sucre pour moi.

    gâteau aux citrons surprise 

     

    4 œufs

    le jus de 2 citrons

    4 yaourts nature

    2 cuillères à soupe de sucre brun

    4 cuillères à soupe bombée de farine 

    1 sachet de levure

    des fruits, du miel ou du chocolat en guise de surprise

     

    sirop de citron: 

    le zeste de deux citrons jaunes

    4 cuillères à café de sucre brun

    8 cuillères à soupe d’eau

     

     

     

    préparation

    1.  le sirop

    Mélanger dans une petite casserole tous les ingrédients et faire réduire 10 minutes à feu moyen, réserver!

     

    2. le gâteau

    Séparer les blancs d’œufs des jaunes.

    Blanchir les jaunes avec 2 cuillères à soupe de sucre brun.

    Mouiller avec le jus de citron.

    ajouter les yaourts nature

    ajouter le sirop dans la préparation

    monter les blancs en neige

    ajouter la farine et la levure, bien mélanger

    tapisser le fond du moule avec votre surprise

    Verser la préparation sur la surprise.

     

     

    enfourner à 180 °C chaleur tournante

     

    J’ai fait trois gâteaux avec la préparation

     

    surprise au cacao

    Gâteau d'anniversaire

    surprise au miel

    Gâteau d'anniversaire

    surprise framboises et fraises.

    Gâteau d'anniversaire


    votre commentaire
  • Pour le repas familial de Pâques, je me suis proposée pour amener un dessert. Le challenge pour ce genre de repas est de taille: faire quelque chose qui plait à tous et qui ne est pas bourratif. 

    Dans notre cas, le repas de Pâques se compose d’œufs cassés le matin même accompagnés de diverses salades. En effet, la tradition de ma famille est la suivante:

    Nous teignons des œufs en famille et lors de la réunion, nous nous retrouvons pour aller les lancer. Et là, on s’amuse à les rouler ou les jeter, le plus dur c’est de ne pas tout casser trop vite. Les plus hardis essaient de les faire se toucher en l’air. Donc après avoir fait un carnage (30 œufs cassés par 7 adultes et 3 enfants), on passe à table.

    Donc arrive le dessert: 

    Je dresse deux gâteaux en forme de lapin sur un plat rempli de bonbons œufs. Je ne dis pas tout de suite la composition des gâteaux et je leur demande de deviner. Ils ont très vite trouvé qu’ils étaient au chocolat, mais il y a un ingrédient surprise... Et là, ils cherchent, mais en vain. 

    Pour ne pas garder trop longtemps le suspens, je dis que la famille est en train de manger des légumes.... Un gâteau chocolat-carotte sans gluten.

    Verdict: petit gâteau moelleux et un peu humide, sans matière grasse. Il n’est pas lourd à manger. Le légume amène jusqu’il faut d’humidité et de moelleux. Tous ceux qui ont goûté avant de connaître la composition ont été enchantés. 

    voici la recette:

    150 g de farine de châtaignes

    150 g de sucre semoule

    1 sachet de levure

    3 œufs

    200 g de carottes râpées

    50 g de cacao en poudre

    200 g de chocolat noir

    1 dl de lait

     

    faire fondre le chocolat

    éplucher et râper les carottes

    mélanger les œufs avec le sucre 

    ajouter le cacao et les carottes au mélange

    ajouter la levure, le chocolat fondu. Bien mélanger

    ajouter la farine et le lait pour que le mélange soit un peu épais

    Verser dans un moule chemisé et enfourner 30 minutes environ à 180 °C.

    Je suis désolée, mais je n'ai pas eu le temps de dégainer l'appareil photo pour faire des clichés.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique