• Je me suis fait prendre à mon propre jeu.

    Pour planter le décor, j’achète souvent des livres pour mes filles et si après leur lecture je les trouve bien pour lire en classe, je les prends comme lecture cadeau. Il est déjà arrivé que ma fille de presque 8 ans vienne vers moi avec un livre et me dise:

    — Tiens, comme tu fais ce thème, je te le prête pour ta classe.

    J’achète aussi des livres en seconde main ou des neuf pour la classe. Dans ce cas-ci, le livre fait un détour par la maison avant de finir dans ma bibliothèque de classe. J’aime beaucoup les livres et j’aime faire des roulements de collections dans la classe pour toujours éveiller la curiosité des enfants. Alors, la bibliothèque évolue au gré des thèmes, des envies et des progrès en lecture de mes élèves. J’aime les entendre s’extasier sur le contenu de ce lieu.

    Alors, comme à mon habitude, je flashe sur des livres et je commande une petite série de livres. En général, un pour chacune de mes filles et pour mes élèves. Je regarde aussi pour moi ou mon mari. 

    Donc, j’ai fait une commande de deux livres de la série «Mamie Poule raconte» destinés à ma fille de 3 ans, deux livres de la série «Agatha Mystery» pour la grande et deux de la collection «Mlle Charlotte» pour la classe.

    Quand je reçois le carton, Kali piaffe d’impatience quand elle voit que cela vient de la librairie et Izia a déjà les ciseaux à la main pour m’aider à ouvrir. En ouvrant, je remarque qu’il manque les «Agatha Mystery», et je dis très diplomate qu’ils arriveront dans un prochain colis. Je pensais qu’elle serait déçue, mais je ne me doutais pas de ce qui allait suivre. 

    Tout d’abord, elle prend les livres et lit les résumés... Après un moment, elle me dit:

    — Tu as bien choisi mes livres, ils ont l’air cool.

    — Euh, non! Tu te trompes, ils sont pour l’école. Tu sais pour faire des lectures cadeaux à mes élèves.

    Puis, elle part en laissant les livres. À l’heure du coucher, elle me demande si elle peut prendre le premier Tome, car elle n’a plus rien à lire avant de dormir. Elle ajoute:

    — De toute façon, tu retournes à l’école lundi, donc je peux les prendre. 

    — OK!

    Je couche la petite et passe derrière la porte de Kali. Je l’entends rire. J’attends que les 10 minutes dédiées à sa lecture seule s’écoulent. Puis, je rentre dans sa chambre, et là, tout sourire, elle me dit:

    — Je te lis un bout, c’est trop drôle...

    Après cette brève lecture, elle me dit qu’elle me prêtera son livre après avoir fini.

    Bon, au fond de moi, je suis heureuse de son rapport à la lecture. Nous avons toujours aimé lire et partager des histoires avec nos filles. Et ce soir, c’est elle qui me fait partager sa lecture, car je ne connais que le résumé de ce livre. Elle me fait languir, car avec l’extrait lu, j’ai envie de le lire ce livre.

    Cela fait bizarre cette inversion des rôles.

    Je vais quand même vous mettre les références des livres que j’ai cités dans mon article.

    «Mamie Poule raconte»

    Izia avait déjà celui-ci

    Je me suis fait prendre à mon propre jeu.

    L’histoire d’un ours grognon qui ne peut pas dormir sans son doudou. Des animaux vont venir lui proposer des doudous, mais en vain. Il va même les renvoyer très méchamment. 

    Je me suis fait prendre à mon propre jeu.

    L’histoire parle d’un loup qui ferait n’importe quoi pour manger des bonbons. Il terrorise les autres animaux pour arriver à ses fins. Il oublie de se brosser les dents et quand il ouvre la bouche, une odeur horrible s’y échappe. 

    Je me suis fait prendre à mon propre jeu.

    L’histoire d’un petit canari qui se réveille en pleine nuit en pensant qu’il a fait un cauchemar. Mais, il s’aperçoit qu’il a fait pipi au nid. Le nid déborde et entraine des réactions en chaîne auprès des animaux voisins du nid.

    Des histoires écrites par Christine Beigel et illustrées par Hervé Le Goff

    «Mlle Charlotte»

    Je ne peux vous mettre que les résumés des livres, car ils ont été kidnappés par Kali. yes

    Je me suis fait prendre à mon propre jeu.

    Résumé qui se trouve au dos du livre:

    Mlle Charlotte, la nouvelle maîtresse, est arrivée ce matin. Elle porte un grand chapeau, une robe un peu froissée et de grosses chaussures. Mais le plus drôle, c’est Gertrude, son caillou: elle lui confie tout. L’après-midi, elle joue avec nous au football. Elle nous a aussi appris à mesurer les murs de la classe avec... des vrais spaghettis! On l’adore! Mais elle n’a pas l’air de plaire à M. Cracpote, notre directeur.  

    Je me suis fait prendre à mon propre jeu.

    Résumé qui se trouve au dos du livre:

    Une nouvelle bibliothécaire est arrivée à Saint-Anatole.
    Elle s’appelle Mlle Charlotte et promène ses livres dans une brouette. Depuis qu’elle s’est installée dans un vieux grenier, on s’amuse comme des fous. Mais un jour, il lui arrive quelque chose de très bizarre: elle s’endort, aspirée par l’histoire qu’elle est en train de lire... Comment la délivrer de cet étrange sortilège?

    Collection écrite par Dominique Demers et illustrée par Tony Ross

    Je vous parlerai de la collection «Agatha Mystery» une prochaine fois.


  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Mars 2016 à 09:51

    Kali a adoré le premier tome de "Mlle Charlotte". Elle a dévoré le livre en deux jours. Et elle a hâte de lire la suite. 

    J'ai eu droit ce matin à :

    - Je te prête mon livre pour l'école. Il est super chouette, génial et super drôle.cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :