• Diversifier ou différencier pour mémoriser un voc

    Tous mes élèves n’ont pas les mêmes aptitudes et les mêmes facilités pour mémoriser des mots. Une majorité des enfants lisent le mot et l’écrivent pour qu’il soit mémorisé. Pour d’autres, le travail est tout autre. En effet, certains enfants ne peuvent pas se rattacher aux phonèmes appris en classe, car leur oreille ne le leur permet pas. 

    Mais comment faire pour qu’ils puissent quand même essayer d’accroître leur banque de mots? La réponse «baguette magique» n’existe pas. 

    Je pars toujours d’une image du mot, nous cherchons phonétiquement son orthographe et pour finir j’ajoute la lettre muette. Mais, ceci ne suffit pas! J’ai repris un vieux livre poussiéreux que j’ai reçu au début de ma formation initiale et je me suis rappelé certains discours concernant cette méthode gestuelle «Borel-Maisonny». (Voici la couverture du livre poussiéreux).

    Diversifier ou différencier les méthodes pour mémoriser un voc

    La couverture ne donne pas franchement envie de le lire. Mais, à l’intérieur du livre se trouvent des photos avec les gestes utilisés pour faciliter l’entrée dans la lecture. 

    Depuis quelques semaines, je présente les mots du vocabulaire en les épelant et en faisant la gestuelle. Je travaille ainsi sur plusieurs «mémoires»: la mémoire auditive, la mémoire visuelle et aussi dans une plus petite proportion la mémoire kinesthésique. 

    J’ai un peu cherché comment mettre les photos au goût du jour et je suis tombée sur ce site qui propose des affichettes reprenant les gestes avec des dessins plus actuels.

    http://www.titline.fr/alecole/affichettes-sons-gestuelle-borel-maisonny/

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :